Récit de pratique – Enseignement bimodal

Récit de pratique – Enseignement bimodal

Par Caroline Coutu

Avant de m’engager dans l’enseignement bimodal, j’étais en mesure d’y voir une valeur ajoutée pour contrer l’isolement des étudiants, mais je craignais de devoir réaliser une nouvelle préparation de cours pour les étudiants qui assisteraient au cours en classe et ainsi doubler ma charge de travail. 

J’ai utilisé le contexte de la correction d’une évaluation pour exiger la présence des étudiants en classe pour mon premier cours en mode bimodal.   Puisque je les rencontre deux fois par semaine, j’ai subdivisé 2 de mes groupes, pour permettre à la moitié de chacun d’eux de bénéficier d’un cours hebdomadaire en classe.  Les étudiants se sont inscrits pour les dates proposées.  Certains ont même eu la possibilité d’être en présence pour les deux moments d’enseignement.  Cela a permis, pour certains, d’intégrer leur nouveau milieu scolaire pour la première fois. 

Même si au début l’exercice d’enseigner en bimodal a requis toute une gymnastique mentale pour m’assurer de gérer adéquatement les étudiants à distance et en présence, au fil des cours j’ai ressenti une plus grande aise à utiliser ce mode d’enseignement.  La simplicité et la facilité de branchement des outils technologiques ont grandement contribué à mon sentiment d’assurance.  Aussi, en me permettant d’enseigner en présentiel, j’ai pu reconnecter avec mon essence et ma nature profonde de professeur.   L’utilisation du tableau de classe a permis de rendre mon enseignement magistral plus dynamique encore.  Cela me permettait d’inscrire plus d’informations et de faire plus facilement des liens visuels entre celles-ci qu’en utilisant ma tablette tactile à l’écran.  Les réactions des étudiants en présence ont grandement contribué à soutenir ma motivation.    J’ai apprécié mon expérience et je serais prête à la répéter si le contexte l’exige.  Comme professeur, il faut se donner le temps d’apprivoiser ce nouveau mode, en créant des contextes nous permettant d’aller à notre rythme. 

Cours donné :
Calcul intégral (étudiants de 2e session)

1 groupe de 24 étudiants (tous présents en classe puisque le local le permet)
2 groupes de 28 étudiants, subdivisés en deux groupes (contraintes liées à la capacité du local)


Format du cours :
Période d’enseignement magistral de 2h30 en mode synchrone. Présence obligatoire de la moitié du groupe en classe à un cours sur deux par semaine.  Amorce avec une demi-période en enseignement magistral en bimodal, puis le reste de la période en explications/correction d’une évaluation en présence seulement.   Présentation sur l’écran du projecteur et utilisation du tableau de classe.  Expérimentation réalisée pendant 2 semaines.  Le contexte de la pandémie en a freiné la poursuite. 


Étudiants en présence :  

« Est-ce qu’on va recommencer ? » (à la suite du premier cours)
« Je suis plus attentif et motivé quand je suis en classe ».
« Je suis moins distrait par mon environnement lorsque j’assiste au cours ».


Étudiants en ligne :

« Je vois très bien ce qui est écrit au tableau.  On a accès à plus d’informations simultanément que lorsque le professeur fait une démonstration à l’écran de l’ordinateur ».

Si vous souhaitez obtenir de l’aide de l’équipe d’une conseillère pédagogique TIC dans le déploiement de l’enseignement bimodal dans vos cours, n’hésitez pas à compléter un Synapse.  

Aller au contenu principal